«Science de la vie» traduit du sanskrit, tradition indienne millénaire.

Un système de pensée né de l’Inde védique, de plus de 5000 ans. Ce n’est pas simplement une médecine indienne ancienne, mais une véritable science de la vie qui englobe tous les aspects de l’homme, le physique, le psychique et le spirituel.
L’Ayurveda est un système précis de l’interprétation de la réalité, qui voit l’univers et les différentes parties qui le composent comme une réalité unique et indissoluble, soumis aux mêmes lois et constitué des 5 éléments, où l’homme fait partie d’un tout qui l’inclus. L’Ayurveda est la «science de la santé» qui s’occupe de tous les aspects de la vie de l’homme, favorisant la santé et le bien-être.


La théorie des «Dosha»

l’élément caractéristique et porteur de l’Ayurveda est la théorie des trois «dosha», les énergies qui contrôlent tous les processus physiques et mentaux dans le corps humain. Les «dosha» sont responsables des fonctions mentales, de la coordination des organes des sens et des réactions bio-chimiques dans le corps.

Vata, «ce qui fait bouger les choses», c’est le Vent. Cela signifie le mouvement, la créativité et les horizons infinis. Contrôle le système nerveux et l’équilibre sensoriel; détermine l’orientation et la direction. C’est froid, sec et léger.

Pitta, «ce qui digère les choses», c’est le Feu. Cela signifie chauffer, cuire, transformer. C’est le responsable de toutes les réactions métaboliques de l’organisme ainsi que de la digestion des pensées et des images. C’est chaud, onctueux et léger.

Kapha, «ce qui maintient les choses ensemble», c’est l’eau. Cela signifie l’adhésion, la viscosité et la stabilité. C’est la base de notre structure émotionnelle, contrôle les fluides du corps et est le responsable de la nutrition des tissus. C’est froid, humide et lourd.


La méthode Ayurvedique

Un système de travail rigoureusement inspiré par les principes ayurvédiques. Résumé: approche personnalisée de choix de traitement, le choix des huiles appropriées, les techniques de massage spécifiques. Dans notre liste de traitements, nous l’avons divisé en deux groupes principaux: « Ayurveda Traditionnelle » et « Ayurveda en Esthétique ».
Le premier, caractérisé par l’utilisation d’huiles médicamentées (méthode traditionnelle) et les techniques de massages traditionnelles.
Le second, en utilisant des produits cosmétiques modernes, mais basés sur les actifs de la botanique ayurvédique millénaires.
La philosophie et la méthodologie de travail reste intactes et liées à la tradition.
Le but pour les deux:
L’intérêt pour la personne dans son ensemble et pas seulement pour ses imperfections, ainsi que les causes plutôt que les effets.
C’est précisément pour cette raison que le résultat est plus complet et plus profond.


Le soin de la peau dans l’Ayurveda

La peau est le plus grand organe du corps humain. Le point de séparation entre moi-même, les autres et l’environnement. C’est le lieu où l’esprit exprime son état d’équilibre ou de déséquilibre, de l’harmonie ou de la confusion. C’est l’expression de notre être. C’est la carte mise à jour de nos bilans énergétiques. Qui est mal adaptée aux traitements standardisés, qui ne tolère pas toujours certains composants cosmétiques, qui souvent ne réagit pas suffisamment aux produits spécifiques. La peau recherche une amélioration esthétique superficielle, mais elle a aussi besoin d’un rééquilibre profond des tissus: l’équilibre des «dosha» dans la peau.

Le système ayurvédique de soins de la peau est basé sur le trois piliers de la médecine traditionnelle indienne: la constitution de l’individu, le déséquilibre momentané d’un «dosha» et la période saisonnière.
Seulement en analysant et en intégrant ces éléments les uns avec les autres, nous pouvons définir un programme de traitement professionnel et de traitement à la maison ayurvédique complet.
L’Ayurveda en esthétique s’intéresse à la personne et non à ses imperfections.
Pour les mêmes rides ou la même cellulite, il faudra un traitement différent en fonction des caractéristiques de la personne.
Le but du traitement devient alors le traitement de l’imperfection en fonction de la constitution et de l’état de la personne, avec une action extraordinaire pour rééquilibrer les «dosha», la prévention des imperfections et un soin de beauté authentique.